La VW Golf III et la RONAL R50

La Golf III avec carrosserie fortement arrondie est arrivée sur le marché en 1991. Certes, elle était différente, mais tout de même immédiatement reconnaissable comme Golf. Avec le moteur VR6 en option, elle a révolutionné la classe compact à l'époque. Typique de sa génération : les phares en forme d'amande.

Date:
04 septembre 2020
Share:

Et c'était bien sûr la première Golf avec des airbags avant. La même année, avec le premier combi Golf (Golf Variant), Volkswagen remplit un souhait que ses clients ont depuis longtemps. Ceux qui aiment avoir de la place n'ont plus à se tourner vers l'Opel Astra ou la Ford Escort.

Volkswagen a réussi un coup de pub à l'échelle européenne en sponsorisant la tournée du trio de pop britannique Genesis, puis plus tard celles Bon Jovi et Pink Floyd. Il a reçu un système sonore de haute qualité combiné avec le moteur le plus écologique de l'époque. C'est ce que voulait David Gilmour, membre de Pink Floyd.

Ce modèle, avec la série Golf jusque maintenant, a atteint en tout 15 millions d'exemplaires produits et il a été longtemps un des modèles d'occasion préféré en Allemagne. 4,83 millions de véhicules ont été fabriqués entre 1991 et 1997 et vendus à un prix minimum de 19 975 marks allemands (env. 9 990 €).

La RONAL  R50 va parfaitement avec

R50

Comme la Golf III, elle est de forme parfaite, clairement définie, sans fioritures et facile d'entretien : Le design R50 AERO polished impressionne particulièrement dû à ses branches mythiques favorisant le refroidissement des freins, sa forme parfaitement fermée et – comme son nom le laisse supposer – son aérodynamisme. Cette jante classique dans une finition de haute qualité, entièrement polie et sans monogramme est aussi disponible en Noir brillant-face polie et Racing or-bord poli. Le mythe des anciennes jantes de course des années 1980 se poursuit ainsi dans une variante moderne, même au troisième millénaire

Histoires associées